La nouvelle Jérusalem

Depuis ma jeunesse je relisais l’apocalypse vingt-et-un plus que toutes les autres parties de l’apocalypse de l’apôtre Jean. Qui ne trouve pas belle la cité décrite dans ces écritures ? C’est une cité d’une splendeur et magnificence au-delà de la compréhension humaine. Je croyais toujours, comme beaucoup le croient, que c’est une description du ciel, ou le lieu où les rachetés vont après la mort physique.

En lisant, je me suis arrêté sur le verset neuf. « Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m’adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai l’épouse, la femme de l’Agneau. » Ce qui suit est la description de cette belle ville. Tout cela était une vision de l’épouse, la femme de l’agneau selon ce que j’ai compris. Ce qui me dit que la nouvelle Jérusalem dont Jean a témoigné est une image de l’église du nouveau testament. Ou est-ce que c’est vraiment le ciel comme j’ai pensé avoir compris dans mon enfance ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s